fbpx

Sainte-Colombe en courants d’air

Dessin panoramique de Sainte-Colombe en Bruilhois, par Tchandra Cochet

Et puis sonna la fin de mon hibernation. Le soleil réchauffa la terre et ma créativité. Le niveau des rivières se fit plus décent. Les lacs apparus sur les champs se tarirent. Je pus enfin descendre de mon Ararat-terrasse et repartir à la découverte des villages environnants.

« Savourant ma chance d’avoir une guide touristique pour moi tout seul, je me laissai entraîner à l’intérieur des remparts… »

Stéphanie me soutint dans cette sortie de torpeur en m’invitant à visiter Sainte-Colombe-en-Bruilhois, son petit fortifié à elle. Honoré de cette attention et piqué par la curiosité, je gravis donc les pentes de la céleste cité, tout à la joie de la rencontrer à travers le regard d’une sienne habitante.

Non pas que j’eus risqué de me perdre, dans cette si petite citadelle. Plutôt pour compléter mes propres sensations d’anecdotes et d’histoires, et pour m’aider à dénicher les passages au secret bien gardé. Savourant ma chance d’avoir une guide touristique pour moi tout seul, je me laissai entraîner à l’intérieur des remparts…

« Ce petit trésor médiévo-rural perché au-dessus des vicissitudes de ce monde. »

Et m’y engouffrai avec les courants d’air, de ceux qui rappellent au printemps que février est encore là. En les murs, en plein l’exact centre de la Sainte-Colombe médiévale, s’érige l’église éponyme. Une masse impressionnante, surtout à cette hauteur, surmontée par d’asymétriques clochers deux et différents. Un mystère ébaubissant.

En déroulant à pied la spirale de ruelles déjà fleuries, admirant au passage l’impériale vue sur tout l’Agenais, on prend la machine à remonter le temps dans l’autre sens : quittant le Moyen-Âge pour les années vingt, puis soixante, puis quatre-vingts où la majorité de Sainte-Colombe semble s’être arrêtée.

Sainte-Colombe-en-Bruilhois

Au pied la butte ecclésiale, sur la route de Nérac, la surface lisse du lavoir se découpe au milieu d’un champ. Cinq bassins de pierre se transmettant l’intarissable source sainte-colombine, refaits à neuf avec un effet vieux. C’est de là que je croquerai la silhouette de Sainte-Colombe-en-Bruilhois, ce petit trésor médiévo-rural perché bien au-dessus des vicissitudes de ce monde.

Envolez-vous avec la Sainte Colombe
close

Accompagnez-moi en voyage !

Abonnez-vous pour recevoir chaque nouveau récit dans votre boîte mail

Un avis sur « Sainte-Colombe en courants d’air »

Laisser un commentaire