fbpx

Le tour de Crest

Photo Crest par Tchandra Cochet

La départementale brumeuse longe Crest à l’ouest. La ville est enfoncée dans la vallée ; seule la tour est à contre-jour. Cheminée de la terre, érigée sur un toit de collines, elle se découpe sur l’arrière-plan vertaco aquarellé de bleus.

« Tout en haut, sur les créneaux, les drapeaux annoncent jour de fête. »

Je continue mon round d’observation, assiégeant Crest en son sud. La tour, de trois-quarts face, soutient mon regard tout en gardant un œil sur ses ouailles épandues sur les pentes. Elle est soutenue dans ce rôle par la Chapelle des Cordeliers, anciennement « église Sainte-Marie Notre-Dame de la Consolation en haut du Grand Escalier » et je trouve que ça en jette. Surtout que les cent vingt-quatre marches dudit escalier sont presque toutes taillées à même la roche, c’est vous dire la vertu que vous procure son ascension.

En continuant dans la ville, je la découvre vivante. Les maisons, plus populaires à mesure qu’elles dégringolent de la tour, s’animent sous les clameurs du marché de la Halle au Blé. Les murs prennent des couleurs. Les vieux amis se retrouvent. Tout en haut, sur les créneaux, les drapeaux annoncent jour de fête.

Crest Drôme par Tchandra Cochet

On s’éloigne pour refaire le monde. La Drôme, torrent turquoise, siffle entre les galets. On la remonte volontiers, comme on remonte le temps pour tenter de rattraper dix-neuf ans de silence. La rive est arborée. D’inexplicables forces — peut-être des enfants — ont tracé des symboles dans le sable. Qu’ont-ils voulu signifier ? Peu importe. L’époque et le soleil sont à la contemplation.

Tintement de verres ; clin d’œil. Tour de magie de Crest. La fenêtre cosmique qui fit sortir de terre cette forteresse cubique, et tout ce qui en découle, s’est refermée. Je lui tourne le dos, je pars. M’enfonce dans la vallée. Pèlerine à la source. Saillans, Die, Luc… irai-je jusqu’au Col de Carabès ?

Tour de Crest par Tchandra Cochet

Sortez vos plus beaux atours… de Crest :
close

Accompagnez-moi en voyage !

Abonnez-vous pour recevoir chaque nouveau récit dans votre boîte mail

Un avis sur « Le tour de Crest »

Laisser un commentaire