fbpx

Saillans Labyrinthe Participatif

Dessin panoramique de Saillans Drôme

La Drôme creuse sa gorge et j’entre dans Saillans. L’avenue principale, celle qui, tournant le dos aux Trois Becs, remonte du pont jusqu’à la mairie, est à découvert sous des températures méridionales. Ouverte et large à l’image de la vallée, elle voudrait prendre toute la lumière et éclipser les attirants secrets des falaises de façade.

Les Trois Becs depuis Saillans

En effet, de part et d’autre de cette évidence, l’architecture a percé d’innombrables couloirs, troglodytes artificiels. Le soleil s’y faufile, y cherche son chemin. Aussi le promeneur, qui hésite, tourne à angles droits, revient sur ses pas ; reconnaît ce mur, pas celui-là. Il n’y a ni sortie ni envie de sortir. La spirale saillansonne est carrée.

« Les habitants s’expriment, animaux-totems. Labyrinthe participatif. »

Heureusement ces goulets d’étranglement sont gaiement — et minutieusement — décorés. Grenouilles, cigognes et autres gargouilles de plastique pavanent sur les murs. Les habitants s’expriment, animaux-totems. Labyrinthe participatif. Et devant l’absence d’issue, l’abandon, le non-agir, la contemplation de ce zoo bigarré restent la meilleure des réponses.

Embarquement immédiat
Accompagnez-moi en voyage !

Abonnez-vous pour recevoir chaque nouvelle publication

directement dans votre boîte mail !

Adresse e-mail non valide
Saillans Labyrinthe Participatif

De temps à autre surgit l’église Saint-Géraud, parallélépipédique et romane. Elle dresse devant moi son plat clocher, mirador pour minotaure, minaret, mandat d’arrêt. J’ai besoin d’espace. Je m’extirpe miraculeusement de ce piège géométrique et prends du recul sur l’autre rive. Saillans s’y donne un air de défi, mais se cache derrière les grands arbres.

« Drômoise géode, Saillans ne se dévoile qu’avec confiance, qu’avec patience. »

À la considération de ces proprettes devantures, impossible de deviner la complexité architecturale et les méandres démocratiques que Saillans recèle en son cœur. Drômoise géode, elle ne se dévoile qu’avec confiance, qu’avec patience. Il faut la vivre de l’intérieur, la côtoyer, la ressentir pour goûter à ses mystères. Et encore ce ne seront là qu’hypothèses et interprétations, car aucune science jamais ne définira intégralement Saillans l’insaisissable.

Saillans Drômoise Géode

Votez Saillans !

Un avis sur « Saillans Labyrinthe Participatif »

Laisser un commentaire