fbpx

Concarneau : les mystères de la cité close

Un énième grain irrigue la Bretagne, alors je ravale ma frustration et mes feutres et je rapproche mon fauteuil de la cheminée. J’ai du Concarneau plein la tête. Comment pourrais-je dépeindre cet humide tableau sur mon cahier à petits carreaux ? « Soudain, le soleil tente une percée.«  Partant de Port-Manec’h, je traverse Névez et TréguncLire la suite « Concarneau : les mystères de la cité close »

Home Sweet Port-Manec’h

Au bout du bout de l’Aven, quand ce dernier plonge définitivement dans la mer, quand la terre atteint sa limite, Port-Manec’h veille. On le découvre en descendant le fleuve ou la route. Passé une plage finalement anecdotique, derrière encore moult arbres et rochers, le port se fait discret. « Port-Manec’h, plaque tournante des trafiquants de petitsLire la suite « Home Sweet Port-Manec’h »

Les mondes de Pont-Aven

Vissé sur le petit pont central du grand Pont-Aven, j’hésite. Ou je me tourne vers le nord, vers un village pittoresque rassemblé autour de son ruisseau ; ou je me tourne vers le sud, vers un port ouvert sur l’océan Atlantique. Volte-face, recto-verso, c’est radical. Ce minuscule pont sans nom sur l’Aven est le portailLire la suite « Les mondes de Pont-Aven »

Qui voit Ouessant…

De toute façon l’île d’Ouessant c’est une terre inconnue. Hors la départementale qui la barde, transportant la marée touristique du port du Stiff au bourg de Lampaul, elle n’est que sauvage nature ébouriffée. Les naufrages de l’histoire en refaçonnent les côtes chaque semaine. Tout autour, l’océan et à l’ouest, il n’y a rien. « Le soleilLire la suite « Qui voit Ouessant… »